Rechercher
  • Thomas Hamory

Se reconvertir professionnellement après 50 ans, c'est possible !

Vous avez toujours entendu dire qu'après la cinquantaine, vous ne pouviez plus réellement changer de métier et garder le contrôle sur votre situation professionnelle. Trop vieux, trop dur, pas ou peu de diplômes, trop compliqué, trop peu reconnu.. Balayez définitivement ces mauvaises idées ! Aujourd'hui, la reconversion professionnelle après 50 ans : c'est possible !

Nous n'allons pas vous mentir : retrouver un emploi peut être compliqué pour les personnes de plus de 50 ans. Discriminations liées à l'âge, idées reçues.. Et encore pour beaucoup : il est inimaginable de se reconvertir à cet âge même si le travail effectué ne plaît pas ou plus. Ne vous laissez pas abattre et changez votre mindset !


Tout d'abord, vous devez construire un véritable projet. Que souhaitez-vous faire ? Quel secteur vous intéresse ? Souhaitez-vous travailler pour vous même ou non ? Dans les faits, les PME auront d'autant plus de chances de vouloir travailler avec vous que les plus grosses entreprises. Pourquoi ? Elle ont besoin de personnes autonomes rapidement ! Les secteurs du commerce et de la distribution font par exemple partie des premiers qui recrutent après 50 ans, avec l'immobilier, l'industrie et le BTP. Et surtout, ouvrez vous à d'autres possibilités ! Même si pour vous le mot "travail" rime avec "CDI", il existe beaucoup d'autre possibilités que vous ne devez pas négliger pour construire votre projet professionnel.


Pensez formation. Depuis que vous avez commencé à travailler, vous avez acquis plusieurs compétences (hard et soft skills). Pour vous, ces skills sont un véritable atout que vous ne devez pas négliger ! Mais vous devez aussi être prêt à vous ouvrir à d'autre horizons. Acceptez de vous former, en interne ou non. Cela vous permettra de créer ce pont entre vos compétences actuelles et celles nécessaires à la réussite du défi que vous vous êtes lancé.


Vous avez droit à des aides ! Le saviez-vous ? D'abord, vous pouvez cumuler votre Allocation d'Aide au Retour à l'Emploi (ARE) avec un emploi à temps partiel. L'Etat aidera aussi votre futur employeur à hauteur de 14 % du salaire brut pour toute embauche d’un salarié de plus de 55 ans, aide mensuelle pour l’embauche d’un salarié de plus de 50 ans en contrat unique d’insertion.

Il existe aussi des aides à la formation : l’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) et la Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) pour des CDD jusqu’à 12 mois, des CDI ou des contrats de professionnalisation. Pôle Emploi peut également aider le créateur ou repreneur d’entreprise ou soutenir la mobilité des demandeurs d’emploi.


Mais finalement, quels sont les risques que vous prenez ? Peu importe l'âge, ce sont toujours les mêmes ! Finalement, la clé d'une reconversion réussie est définitivement votre mental et absolument rien n'est lié à votre âge. Une entreprise ne souhaite pas travailler avec vous ? Qu'importe ! Vous êtes l'acteur principal de votre vie, et vous méritez la carrière dont vous rêvez.




11 vues0 commentaire