Rechercher
  • Thomas Hamory

MaPrimeRénov' : quelles sont les conditions pour l'obtenir en 2022 ?

Depuis le 1er Janvier 2020, les pouvoirs publics ont mis en place MaPrimeRénov', une aide financière à destination des propriétaires de biens immobilier, versée sous la forme d'une prime à la transition énergétique.

Cette prime s'articule autour de plusieurs grands principes :

  • Accessible à tous les propriétaires ou copropriétaires (pour les parties collectives), bailleurs ou occupants.

En revanche, des conditions supplémentaires s'appliquent pour les propriétaires bailleurs. Et oui, si vous êtes dans ce cas, vous devrez à la fois encadrer le loyer en tenant compte du montant de la prime, informer votre locataire sur les travaux et sur l'éventuelle réévaluation du loyer, et mettre votre bien en location pendant au minimum 5 ans à compter du paiement de la prime. Les personnes morales, elles, sont exclues.


  • Plusieurs travaux sont éligibles à l'obtention de cette prime à la transition énergétique.

Sont concernés les chaudières à haute performance énergétique (hors fioul), les diagnostics et audits énergétiques, l'isolation thermique, la production d'eau chaude (solaire thermique, pompe à chaleur), et le chauffage (bois, biomasse, etc.). Mais depuis le 1er Janvier 2022, il y a eu certaines évolutions. Désormais, le délai de réalisation des travaux est augmenté à 2 ans, et 1 an en cas d'avance. De plus, et depuis le 1er juillet 2022, vous ne pouvez plus faire installer de chaudière au fioul ou au charbon. En revanche, le remplacement d'une chaudière désuète au fioul ou au gaz peut vous ouvrir les droits à une autre prime : celle à la conversion des chaudières. Vous devrez faire appel à une entreprise RGE, signifiant qu'elle est Reconnue Garant de l'Environnement. Une expérimentation est en cours depuis 2021, et pendant 2 ans, pour vous permettre toutefois de faire réaliser les travaux pour une entreprise non RGE selon le type de chantier.


  • C'est cool tout ça, mais la prime, c'est combien ?

Le montant de la prime est calculé selon 2 variables : vos revenus et le gain écologique des travaux. Impossible alors de vous donner un montant exact ! 4 profils ont donc été instaurés. Bleu pour les revenus très modestes, jaune pour les revenus modestes, violet pour les revenus intermédiaires et rose pour les revenus supérieurs. Les montants des aides dépendent du profil et des dépenses prévues. Les profils rose seront exclus partiellement du dispositif en 2023.


A savoir :

  1. Pour le financement du reste à charge, MaPrimeRénov' est cumulable avec un éco-PTZ depuis le 1er Juillet 2022 (jusqu'à 30 000€).

  2. En complément de MaPrimeRénov', des primes complémentaires ont été crées dans le cadre du plan France Relance (lutte contre les passoires thermiques, rénovation globales du logement, assistance maîtrise d'ouvrage).


  • Et comment on fait pour l'obtenir, cette prime ?

Votre demande doit être faite en ligne, sur le site maprimerenov.gouv.fr en créant un compte et en fournissant des devis. Les travaux peuvent commencer seulement après la réception d'un courriel confirmant l'attribution de la prime et son montant. Une fois les travaux terminés, la demande de paiement se fait en ligne et intervient dans les quatre mois (sauf pour les ménages très modestes qui peuvent demander une avance de fonds pour payer l'acompte des travaux). Attention toutefois : à partir de 2023, les ménages dont les opérations sont supérieurs à 5000€ devront obligatoirement être accompagnés d'un opérateur agréé par l'Etat.


On aimerait bien savoir si vous connaissiez ce dispositif ? Et si oui, l'avez-vous utilisé ? Comme toujours, on est friands vos retours d'expériences dans les commentaires.


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout